• Le vent léger d'un soir d'été

    "Le vent léger d’un soir d’été
    soupire au pied de la colline,
    entre les pins passe un sentier
    que l'astre d'or illumine.

    Doucement ploie l'arbre des bois,
    dans le lointain, un coucou chante,
    un marcheur va, se tenant coi,
    l'esprit oublie ce qui le hante."

    Eino Leino


  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Juin à 20:40

    ... Le marcheur cherche un abri car la pluie arrive, et le marcheur aime la pluie... Il veut en profiter, ne rien perdre de l'orage, des odeurs, du bruit,... il est fatigué du bruit des humains...

    Amicalement

    Pierre

    2
    Dimanche 13 Juin à 16:33

    La pensée prend le rythme des pas, elle oublie le départ et chemine vers les idées futures.

      • Vendredi 18 Juin à 11:20

        Merci beaucoup Julie pour votre lecture et votre beau commentaire !

    3
    Catherine
    Dimanche 13 Juin à 18:55
    Très beau
      • Vendredi 18 Juin à 11:21

        Merci beaucoup Catherine ! 

    4
    Samedi 19 Juin à 09:11

    J’aime beaucoup la poésie de Eino Leino ! Il a si bien su mettre en mots la beauté de la nature Finlandaise !

    5
    Mardi 29 Juin à 12:48

    Oui, j'aime beaucoup ce poète aussi, Merci de ta lecture Elfine !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :