• Là où quelqu'un a eu raison

    « Dès qu’un jugement quelconque se glisse jusqu’à moi, je me sens expulsée de ma cellule bénie où le plus précieux m’a été rendu : une vie dont chaque seconde porte son entier mystère et son trésor d’enseignement.
    Cette vie que je ne m’étais jamais autorisée, où il n’est permis que de ne rien faire,  de ne rien attendre, de ne rien programmer, de ne rien juger, de ne rien vouloir… la liste pourrait se prolonger à l’infini, et serait de plus en plus magique.
    Ce lieu où tout cela advient me paraît si précieux que je dois en prendre passionnément soin. C’est le jardin où Dieu se promène chaque matin. Son jardin secret…
    Pour décrire ce jardin, il n’est que ce vers d’un jeune poète israélien :
     "Là où quelqu’un a eu raison, l’amandier ne fleurira pas l’an prochain."
    J’habite le jardin où personne ne prétend avoir raison et où les arbres plient sous le poids des fleurs. » 

    Christiane SINGER
    Derniers fragments d'un long voyage 

    Là où quelqu'un a eu raison


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :